INSOMNIE

Production réalisée lors du Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul en 2006.  Une dizaine de poupées ont été mises en relation avec le matelas, dans une vision personnelle de l’insomnie.  

Des corps déformables sans limite inachevés multiples ni ouvert ni fermé sans début ni fin sans naissance ni mort remplaçants mis en scène pour le dessin le trait qui ne casse qui ne cesse qui ne commence des poupées étirées libérées de la pesanteur hallucinées le « je » thermoformé modelé incrusté troué doublures de plasticine cire plastique prothèse d’authenticité, relais de permanence, substitut de constance, relève de fixité, en chute, en catastrophe, nées d’une pensée de la fin de la nuit, du début du jour.

Free Joomla Lightbox Gallery